En affaires, que vous le vouliez ou non, la peur se manifestera. Pourquoi est-ce ainsi?

Tout simplement parce que vous avez choisi de sortir de votre zone de confort et bien souvent de vous lancer dans le vide complément! Rien de plus insécurisant que d’affronter l’inconnu! Et encore pire, en affaires!

D’ailleurs, voici ce qu’avait à dire Guillaume Leblanc de Abitibi & Co, une entreprise québécoise et abitibienne de fabrication de kayaks à ceux qui pensent se lancer en affaires :

Si vous n’aimez pas l’inconnu, n’allez juste pas en affaires.

Cela a le mérite d’être clair et tellement vrai. En effet, en affaires, il est normal de passer par toute la gamme des peurs et des doutes. Par exemple, la peur d’être humilié, rejeté, jugé, critiqué, voire même trahi, abandonné ou encore abusé.

Un ennemi

L’important, c’est ne pas se laisser envahir par les peurs ni d’en devenir un esclave. Si c’est le cas, les peurs deviendront effectivement votre plus grand ennemi.

Un moteur de propulsion

A l’opposé, les peurs vous montrent l’ampleur de vos ambitions et de vos visions comme des rêves que vous voulez réaliser. Elles peuvent servir de véritable carburant pour vous propulser au bout de vos rêves.

Jouer grand

Par ailleurs, je crois profondément qu’un entrepreneur qui ne ressent ni peur ni doute ne joue pas all-in. En fait, il joue trop petit et en dessous de son plein potentiel.

Au contraire, plus vous avez peur d’aller dans une direction, plus c’est EXACTEMENT là que vous devez aller. Toutefois, vous risquez de tout faire en votre pouvoir pour éviter d’y aller, reculer, résister, contourner, fuir, procrastiner. En effet, votre cerveau  travaillera fort pour vous protéger de l’illusion du danger perçue.

Quand vous osez jouer grand, vous sentirez la peur et vous saurez que vous êtes dans le bon chemin. 

Une précieuse alliée

J’aime beaucoup la vision de Danièle Henkel à ce sujet:

La peur, j’ai finalement appris à la prendre pour ce qu’elle est : un signal d’alarme et une émotion humaine normale et légitime qui pousse à porter attention à ce qui vous entoure. Il y a longtemps que j’ai compris que la peur, au fond, est ma meilleure alliée. 

Les Archétypes Financiers à la rescousse

Pour être en mesure d’apprivoiser plus facilement vos peurs, vos  Archétypes Financiers peuvent être d’une grande utilité.  En effet, chacun des Archétypes s’identifie à une peur plus précisément. L’identifier permettra donc de la démystifier, de l’apprivoiser et d’en faire sa plus grande alliée.

La plus grande peur du DIRIGEANT :

Perdre le contrôle.

La plus grande peur de l’INSOUMIS :

Être pareil comme tout le monde.

La plus grande peur de l’ACCUMULATEUR :

Le manque d’Argent.

La plus grande peur du NOURRICIER :

Ne pas pouvoir répondre à tous les besoins de sa famille.

La plus grande peur du CONNECTEUR :

Abuser ou profiter des autres.

La plus grande peur de l’ALCHIMISTE :

Aimer l’Argent.

La plus grande peur du ROMANTIQUE :

Ressentir le vide.

La plus grande peur de la CÉLÉBRITÉ:

Ne jamais être ni reconnu ni aimé publiquement.

Vous aimeriez savoir quels sont vos Archétypes Financiers? Cliquez ici pour les découvrir:

Test Archétypes financiers

« La façon dont vous gérez votre Argent est la façon dont vous gérez tout le reste de votre vie, incluant votre business! » 

Isabelle Lefebvre Money Business Coach

 

Coaching d’affaires stratégique personnalisé de haute performance pour les entrepreneurs, dirigeants et gestionnaires déterminés à apporter leur plus grande contribution, accéder à la liberté financière et avoir une vie riche de sens.