L’offre de coaching de gestion de gestion a beaucoup augmenté dans les dernières années. Habituellement quand l’offre d’un service augmente, c’est que la demande augmente aussi et le domaine du coaching de gestion ne fait pas exception. Alors quelle est l’importance du coaching de gestion pour un gestionnaire et l’entreprise qui en bénéficie ? 

 

Une chaîne est aussi forte que son maillon le plus faible et c’est aussi vrai en leadership

C’est un principe de physique mécanique que d’affirmer qu’une chaîne est aussi forte que son maillon le plus faible. Cependant, ce principe s’applique aussi en gestion. Si la chaîne de commandement possède des maillons faibles à différents endroits dans les postes de gestion, c’est tout le reste de l’organisation rattachée à ce poste qui est laissé pour compte!

Certaines personnes pourraient penser que ce sont seulement les gestionnaires en difficulté ou en début de poste qui devraient bénéficier d’un investissement dans un service de coaching de gestion mais la réalité en est tout autre.

 

Les 4 étapes du développement des compétences s’appliquent aussi aux gestionnaires

Pour développer une compétence en particulier, il y a 4 étapes à parcourir, chacune correspondant à un niveau de conscience bien spécifique, soit:

  1. Incompétent inconscient
  2. Incompétent conscient
  3. Compétent conscient
  4. Compétent inconscient

 

L’importance du coaching de gestion pour développer les compétences en leadership selon le niveau de conscience 

Chacune de ces étapes du développement des compétences se vit à différents moments et dans différents contextes selon les compétences spécifiques à développer et le niveau de conscience du moment. 

 

Le gestionnaire incompétent inconscient et ses besoins en coaching

La personne qui occupe un poste de gestion et qui est incompétente inconsciente face à ses responsabilités est souvent la mauvaise personne assise sur la mauvaise chaise. 

En effet, selon le livre Traction de Gino Wickman, pour qu’un gestionnaire soit performant, il doit : 

  • Comprendre les enjeux liés à son poste de gestionnaire.
  • Vouloir s’acquitter de ses responsabilités et des enjeux qui se rattachent à ce poste.
  • Avoir la capacité de répondre aux exigences demandées en lien avec la nature même du poste.

Toutefois, dans ce cas-ci, les 3 prérequis sont défaillants et donc, même si la personne a une excellente attitude, elle n’a aucune idée qu’elle ne possède pas les compétences nécessaires. Elle n’est probablement pas la bonne personne pour le bon poste. Il est donc peu probable qu’elle ressente le besoin de se faire accompagner en coaching de gestion.

 

Le gestionnaire incompétent conscient et ses besoins en coaching

Dans ce cas précis, la personne comprend les enjeux de son poste de gestionnaire et elle est consciente qu’il lui manque des outils et compétences pour avoir la capacité de bien exercer son rôle dans l’organisation.

L’attitude de cette personne est la clé. Est-ce que cette personne est motivée à développer ses compétences en gestion? Est-ce qu’elle veut améliorer ses compétences en  leadership afin d’avoir plus d’impact et d’influence au sein de son organisation? Si la réponse est oui, alors cette personne est une bonne candidate au coaching de gestion.

Et si notre relation à l'argent dictait notre style de leadership en tant que gestionnaire et quelle importance ça peut avoir sur mon équipe?

 

 

Le gestionnaire compétent conscient et ses besoins en coaching 

Le gestionnaire compétent conscient est prêt pour le coaching de gestion parce qu’il est conscient de ce qu’il sait faire comme de ses limites. En d’autres mots, il sait reconnaître autant ses forces que ses faiblesses. Il va donc constamment chercher à s’améliorer. De plus, s’il désire progresser dans la hiérarchie de l’organisation, il aura naturellement tendance à être attiré par le coaching de gestion. C’est ce qui en fait un candidat idéal.

 

Le gestionnaire compétent inconscient et ses besoins en coaching

Ce gestionnaire performe à un haut niveau et est reconnu pour son leadership au sein de son organisation. Par contre, il a de la difficulté à comprendre comment il s’y prend puisque le processus est bien intégré, automatisé et redevenu inconscient, ce qui est tout à fait normal. Son défi est d’abord de prendre conscience du chemin qu’il a parcouru, des outils et des compétences qu’il a développés pour y arriver afin d’être ensuite en mesure de transmettre tout son savoir aux autres gestionnaires.

Les besoins en coaching de gestion pour ce type de gestionnaire sont souvent ceux se rattachant à la transmission des connaissances et à la formation des autres gestionnaires de son organisation.

En conclusion, chaque gestionnaire a ses propres défis qui peuvent nécessiter du coaching de gestion pour l’aider à mieux découvrir ses angles morts parce que c’est toujours plus facile d’évaluer les autres que de s’évaluer soi-même. Dans un monde de mouvance et de changement où différents enjeux sont criants et se multiplient jour après jour, ceux qui osent s’aventurer dans une démarche en coaching de gestion en ressortent toujours gagnants, que ce soit pour eux comme pour l’organisation qu’ils représentent.